Nos conseils

1 - Evaluez vos besoins

Commencez par faire un tri en suivant une règle de base : les vêtements non portés depuis 2 ans n’ont plus leur place dans votre armoire. En désencombrant vos placards, vous aurez plus de plaisir à ranger les vêtements que vous aimez.

Une fois le tri fait, vous pourrez évaluer vos véritables besoins. Constituez une pile des vêtements que vous pliez : ils iront sur des étagères. Regroupez-les par type. Contentez-vous de 5, 6 vêtements pliés par pile.

Dans un deuxième temps, regroupez les vêtements que vous avez l’habitude de suspendre. Classez-les par taille, du plus long (pour penderie longue) au plus court (pour penderie courte).

Et enfin, rassemblez les vêtements que vous souhaitez dissimuler dans des tiroirs.

 

2 - Identifiez vos habitudes de rangement

Pour chaque vêtement (vestes et manteaux, chemises, pantalons, pulls…) avez-vous plutôt l’habitude de suspendre ou de plier ? Avec ce premier inventaire, vous saurez si vous avez plus besoin de tringles que de tiroirs ou d'étagères.

Souhaitez-vous ensuite un rangement spécifique pour vos sous-vêtements et vos accessoires (ceintures, cravates, écharpes, bijoux…) ? Où rangez-vous vos chaussures ? Où déposez-vous vos vêtements le soir, comment préparez-vous vos vêtements du lendemain

Avec ces réponses, vous aiderez le conseiller en magasin à définir votre rangement idéal.

 

3 - Quelques règles pour bien ranger
 

  • La barre de penderie doit se situer à 1,60 m du sol pour suspendre les vêtements longs (manteaux, robes) ; à 1,30 m pour les vêtements mi-longs (vestes, chemises). Vous pouvez superposer deux espaces penderies à 1,10 m l'un au-dessus de l'autre (penderie haute et penderie basse). Préférez les cintres en bois qui ne déforment pas les vêtements.
  • Les tiroirs seront plutôt placés en partie basse et ne doivent pas être disposés au-delà d’1,30 m de hauteur. Les étagères pour les chemises, pulls et tee-shirts seront plutôt placées à hauteur des yeux. 30 cm est l’espace de séparation minimum à prévoir entre chaque étagère, avec une profondeur de 45 cm.
  • La partie haute de l’armoire ou du dressing est réservée aux vêtements hors saison, aux équipements occasionnels et aux valises. Installez des boîtes transparentes ou étiquetés pour distinguer facilement leur contenance.
  • 65 cm est la profondeur idéale d’une armoire ou d’un placard. Vous évitez ainsi que la porte ne vienne frotter les chemises ou les vestes sur cintres.

 

L’aménagement intérieur est modulable. Si vous vous mariez ou que la famille s’agrandit, rien de plus facile que de modifier l’agencement de votre dressing et transformer une penderie en colonne d’étagères.

 

4 - Choississez vos aménagementS intérieurs

En fonction de votre garde-robe et de vos habitudes de rangement, nous vous aidons à concevoir un aménagement optimal et personnalisé.

Au-delà des tringles et des étagères, de nombreuses astuces gain de place et gain de temps vous sont proposées : porte-pantalons coulissant, penderie inclinable, valet placé sur le côté de l’armoire, miroir intérieur coulissant et orientable, tiroirs compartimenté avec amortisseurs à la fermeture…

Pensez également à l’éclairage. Spot halogène extérieur, éclairage automatique à l’ouverture des portes, … les solutions sont nombreuses pour choisir confortablement vos tenues et vous habiller sans réveiller votre conjoint(e).